Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
sandramaternelle.over-blog.com

Vie et aventures d’une classe de maternelle

Sortir de nos classes pour enseigner

Sortir de nos classes pour enseigner

Dans cette article, je voudrais vous parler de la place de l’extérieur dans notre enseignement. L’extérieur et la nature. 
En 2018, nous avons participé à la journée internationale de l’école en plein air. Une journée entière dehors où tous mes apprentissages se sont déroulés dans la cour et en forêt. Une véritable révélation. J’avais un élève très agité en temps normal, qui s’est révélé, ce jour là, très calme et concentré. Le reste du groupe a aussi énormément apprécié l’expérience. Nous avons la chance d’avoir une école dans un village très arboré. Mais même sans forêt ou verdure, il est possible de sortir de nos classes et prendre possession par exemple de nos cours de récréation !

Je voudrais vous résumer ce sublime livre en vous énonçant les points importants. Les bénéfices et avantages d’inclure l’extérieur dans nos programmes.

Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner

❇️ Réduction des troubles de l’attention (TDAH) -> Les enfants porteurs de ces troubles montrent des signes de concentration bien plus élevés en extérieur qu’entre 4 murs et ont vu réduits leurs symptômes : rapports médicaux à l’appui. 

Sortir de nos classes pour enseigner

❇️Si on veut apprendre à notre jeune génération à aimer la nature et à la respecter ,il faut qu’elle puisse la toucher , la sentir , la voir en vrai et en être imprégnée. Pas seulement l’appréhender à travers des livres et des vidéos. 
 

❇️Les enfants sont surexposés aux écrans et enfermés entre 4 murs. La surcharge visuelle dans les classes est réelle. L’extérieur offre une alternative plus apaisante. 


❇️La nature offre un terrain de défis, de jeux et d’apprentissages variés. 

Sortir de nos classes pour enseigner

❇️La France est un des rares pays d’Europe en retard sur le fait d’inclure la nature et l’extérieur au sein de l’école dans ses programmes scolaires, contrairement au Danemark , à l’Allemagne , l’Ecosse , la Finlande, etc.  


❇️Davantage de tolérance au bruit et au mouvement en extérieur : à contrario ,en classe nous passons notre temps à leur dire de se taire et de ne pas s’agiter.

Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner

✅Quelques idées à mettre en place : marcher pieds nus dans l’herbe , course d’orientation, chasse aux trésors , observer à la loupe des éléments , empreintes d’animaux, travailler les changements dus aux saisons, grimper, sauter (motricité), réaliser un collier de pâquerettes , observer les étoiles la nuit , lire ,construire un potager , un poulailler, écouter les bruits extérieurs , sentir , toucher , observer , construire une cabane , aborder la pollution et l’environnement, land art , parcours sensoriel , reconnaissance des arbres , mathématiques avec des objets naturels , langage et vocabulaire , rédaction , etc.

Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner

❇️En France , on habille les enfants à l’école pour qu’ils ne se salissent pas et se comportent comme des mini adultes. Dans les pays nordiques , les enfants peuvent avoir des affaires de rechange et des bottes pour sauter dans les flaques.


❇️Plus d’espace = moins de conflits entre les enfants.

 

❇️Réduction du stress, amélioration des capacités cognitives et de la faculté de concentration.

 

❇️Jouer avec peu dans la nature permet de developer la créativité et l’imagination.

Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner

❇️Offrir aux enfants des possibilités de se défouler autrement que sur leurs camarades (casser un bâton , courir, s’isoler près d’un arbre , coup de pied dans la terre ou dans les orties, etc)

 

❇️Meilleur inclusion des élèves à handicap moteur.

 

❇️Développe la psychomotricité de ceux qui ne sont pas encore bien à l’aise avec leur corps ( marcher en forêt requiert de bonnes capacités à cause des embûches rencontrées )


❇️En extérieur : aucun différence de jeux entre garçon et fille ->pas de jeu genré

Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner
Sortir de nos classes pour enseigner

L’année prochaine , j’entends donner davantage de place à la nature et l’enseignement en extérieur chaque semaine. Un projet qui me tient à cœur et que je vais développer cet été en listant plein d’idées. 
Et si on sortait avec nos ardoises dans la cour pour faire notre dictée de nombres hebdomadaire ? 😉

Alors, qui se lance ? 😊

Sortir de nos classes pour enseigner

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
tres bon sujet; merci
Répondre
P
Merci beaucoup pour cet article très intéressant ! J'aimerais aussi laisser + de place à la nature dans ma classe. Y a-t-il + d'idées d'activités dans le livre ? Tu partageras ce que tu mets en place dans ta classe ? :D merci pour tous tes partages en tout cas !!
Répondre
Coucou. Merci beaucoup pour ton retour. Oui il y a pas mal d’idées mais pas assez à mon goût. C’est surtout un livre qui démontre les bienfaits et avantages de ce type d’enseignement. Oui je compte les lister et les partager sur mon blog et sur Instagram ☺️
V
Merci pour le retour sur ce livre. Je suis bien tentée aussi. Mais pas de parc près de note école. Il reste la cour de récréation.
Je vais suivre votre projet avec attention !
Répondre
Coucou. Oui on peut commencer par la cour de récréation ! Et peut être monter un projet bien ficelé pour amener de la verdure ou des plantations éphémères dans cette cour. Des enseignants ont réussi à convaincre leur IEN à travers un dossier argumenté lié aux programmes. Ça se tente ????